Que voir, faire et visiter à Bangkok en 2 jours ? Voici notre programme

Bangkok, c’est le portail d’entrée vers la Thaïlande. Nous voulions explorer cette ville sans trop y perdre de temps, car si nous avions choisi ce pays c’est surtout pour ces paysages naturels. Les grattes-ciels et la pollution très peu pour nous.

Nous étions très curieux de cette ville, on a l’impression que tout y est possible et qu’il s’y passe des choses incroyables. Surtout connu pour ses excès, ses ladyboys et les scandales de prostitution, de drogue et de trafics en tout genre, on s’attendait à revivre le film Very Bad Trip. Et franchement, elle est plutôt accueillante cette ville.

Bangkok - Thailand

Premiers pas à Bangkok

Nous avons atterris vers 19h30 à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok. Ça y est la chaleur étouffante a pris le dessus. Il existe des transports en commun pour rejoindre le centre mais à cette heure et après tout le voyage on voulait arriver au plus vite et faire au plus simple.

Direction donc les taxis. N’oubliez pas de faire la queue pour prendre un ticket. Sinon vous vous retrouvez à attendre pour rien. Le ticket indique un numéro de place de parking sur lequel attendre votre taxi.

Le taxi en Asie, c’est un sujet sur lequel on pourrait s’étaler des heures. Nous détaillerons un peu plus dans un article dédié, mais il est important de connaître les deux façons de payer.

Soit au mètre soit à la course. Les “Taxi Meter” qui vous facture au mètre sont légaux, ceux qui vous font payer à la course non. Malheureusement comme payer à la course n’est pas déclaré il est plus avantageux pour un chauffeur. Parfois vous n’aurez pas le choix. Mais n’oubliez pas, il faut toujours négocier car de base, vous êtes touriste et ils font flamber les prix.

Et évidement nous avons dû payer à la course. Nous voilà arrivés à notre hôtel. Le Four Sons Village situé pile dans le quartier où il y a tous les monuments à visiter, histoire de ne pas trop payer les transports. Et surtout juste à côté de la fameuse Khao San Road. À peine arrivé et nous décidons aussitôt d’aller explorer notre quartier et la vie de nuit pour aller se restaurer.

Nous n’avons jamais vu une ville asiatique avec autant de touristes ! Après avoir découvert les environs, nous finissons par manger un délicieux Pad Thai au bout de la rue vers le Burger King de Khao San Road. Et sur le retour on craque, on s’était dit :

Thailande = Massage tous les jours

Des masseuses vous en trouverez tous les 10 mètres, qui vous proposent leurs prestations. Ne vous trompez pas, surveillez les enseignes qui portent un ☻☺ ces salons y pratiquent souvent le « massage boom boom », c’est à dire le que la prestation va plus loin qu’un massage…  Après avoir trouvé notre salon et notre premier massage, on a vite déchanté… Il faut dire que les masseuses ont la force de 10 buffles thaïs chacune. On a choisi 30min pour 150 BHT/pers c’est amplement suffisant croyez nous. Elles étirent vos membres dans des positions dont vous n’auriez jamais pensé être capable.

On avait l’impression de se faire masser comme ça 😀

Bon on vous rassure il y a quelques moments de plaisir et détente mais bon nous on ne se masse pas avec les coudes d’habitude !

Mais par contre QU’EST CE QUE C’EST EFFICACE ! Le lendemain, votre corps a la forme d’un enfant de 8 ans.

JOUR 2 : Découverte culturelle de la ville et des temples

Après avoir retrouvé nos 8 ans au réveil, direction le petit déjeuner. On l’avait lu partout : il faut arriver tôt aux temples pour éviter la foule. Nous nous arrêtons prendre un bon petit déj frais dans un endroit qui deviendra notre repère : le Gecko Bar

5€ en moyenne pour 4 avec des cafés, des jus d’orange frais, des bols du muesli, des toasts… bref, on sait qu’ici on se régale.

Direction les temples, à pieds puisqu’on est dans le quartier et rien de tel pour découvrir une ville. Sur le chemin, on se fait aborder par tous les tuk-tuk, tour operators possible et tous nous disent :

“Aujourd’hui (Lundi) jour de cérémonie les temples ouvrent à 10h30/11h, venez avec nous on va vous montrer d’autres temples”

On ne les prend pas au sérieux car on sait que touriste = pigeon

Mais finalement ils avaient raison. Eh oui, en général les gens gentils demandent quelque chose en retour, mais pas en Thaïlande ! Les gens sont vraiment gentils ! Bon, ils tentent mais vous donnent gentiment l’info.

Le Grand Palais

500 BHT l’entrée/pers

Une merveille ! Notre premier temple de Thaïlande et nous n’étions pas déçus. Des paillettes sur les murs, de l’or, du clinquant : bref, un palais des mille-et-une nuits. On ne sait pas où donner de la tête. C’est d’ailleurs le plus beau bâtiment que nous ayons vu de tout notre séjour. Malheureusement c’est également l’endroit le plus touristique, donc vous nous conseillons d’y aller dès l’ouverture pour éviter le bain de foule.

Attention pour pénétrer les temples, prenez de quoi vous couvrir les épaules et les genoux sinon vous serez forcé d’acheter un vêtement dans le temple. Et à 400 BHT les 2 pantalons (non négociable) ça fait réfléchir…

Wat Arun

Le chemin le plus pratique pour y accéder et de longer le palais et de rejoindre le petit port de Tha Thien qui fait la navette entre la rive droite et gauche.

Après une cup de mangue à 20BHT, nous voilà à bord de cette embarcation pour 10 minutes de navigation et 4BHT/pers.

Un magnifique parc entoure le temple de Wat Arun, un endroit idéal pour se rafraîchir et profiter du petit marché au bord de l’eau. L’entrée du temple vous en coûtera 25BHT/pers.

Wat Pho

Retour sur l’autre rive où nous décidons de trouver un petit boui-boui pour manger le midi. Nous nous installons en face du temple Wat Pho. Avec la marche sous la chaleur écrasante on était bien tenté de rentrer à l’hôtel mais finalement ça aurait été bête de ne pas le visiter alors qu’on déjeunait en face. 50BHT par personne pour entrer. C’est là où se situe le Buddha allongé mesurant 30 mètre et tout en or s’il vous plaît ! C’est vraiment majestueux, ne passez pas à côté ! Le complex de temples est vraiment grand vous pouvez facilement errer et vous balader dans le parc, les petites pagodes qui sont plus désertes que le temple du Buddha.

L’heure de rentrer s’annonce évidemment, on est épuisé donc opération négoce de Tuk-tuk. Et là on tombe sur deux copines françaises avec qui on partage les frais puisqu’elles vont au même endroit que nous. Vous l’aurez compris plus on est en Thaïlande moins on paie. Car bon, près des temples touristiques, les prix flambent et les chauffeurs savent que de toute façon ils trouveront des touristes à leur tarif. Pas de panique on négocie tout de même un peu.

On s’arrête ensuite par la case massage, puis repas et petite balade au marché de nuit.

Astuce : si vous faites comme nous les temples, chaussez-vous simplement ! Vous allez devoir les enlever pour rentrer dans les temples. Et c’est un peu chiant d’enlever et remettre ses chaussures fermées à chaque temple ^^

Jour 3 : Chinatown, marché et quartier de Hua Lomphong

Le moyen le plus simple pour rejoindre ce quartier est de prendre un Tuk-tuk. Il fallait qu’on récupére nos tickets de train de nuit à l’agence 12go en face de la gare donc nous nous sommes arrêtés à la gare. Nous avions réservé nos tickets à l’avance en France car ils partent comme des petits pains !

Ensuite, direction le quartier chinois à pied (enfin, c’est ce qu’on croyait..). Nous étions à peu près sur la bonne route. Impossible de trouver. À force de tourner en rond, on finit par entrer dans une banque et on demande gentiment notre chemin. Tout le monde s’en est mêlé, une vraie entraide. C’est finalement une cliente qui s’y rendait qui nous a proposé de la suivre. Eh voilà comment trouver un guide local en 2 minutes. Ces Thaïs sont vraiment gentils sans rien demander en retour, on y est très peu habitué. Après un bon 10 minutes de route, nous y voilà enfin. Merci à notre guide !

Wow ! C’est bluffant on se croirait vraiment en Chine ! Les couleurs, les odeurs… On se laisse attirer dans un marché gigantesque de nourriture, fruits frais, animaux, objets en tout genre. Il semble s’étendre à perte de vue, on s’y perd !

Nous mangeons dans un bouiboui sur la rue principale (50BTH/personne)

Pour repartir de ce quartier nous faisons appel à un taxi et dans nos têtes, nous étions déjà en train de négocier la course. Cependant, ce chauffeur de taxi est étonné que nous lui demandions combien pour la course :O Il nous dit “Taxi meter”  et il s’avère que la course est revenue à 50BHT… comparé aux 200BTH du Tuk-tuk plus tôt dans la journée. Enfin un chauffeur honnête !

Nous rentrons récupérer nos affaires à l’hôtel avant de retourner à la gare. Seul problème, il pleut et à torrents ! Un reste de la mousson ? Ce fût la seule fois durant le voyage, Novembre est vraiment idéale, il y a peu de touristes et le temps est clément !

Quelques brochettes dégustées devant la gare plus tard, il est 19h et nous montons dans le train de nuit. Et en route pour la prochaine ville de notre voyage : Chiang Mai !

C’est dans un prochain article que vous découvrirez nos aventures dans le Nord de la Thaïlande. Bangkok est vraiment une ville typique d’Asie, une vraie jungle urbaine, mais pleine de jolies recoins. 2 jours c’est suffisant !

Vous avez déjà été à Bangkok ? Partagez nous votre expérience ! N’hésitez pas, vous pouvez également nous poser des questions sur cette première étape.

A bientôt,

Pauline et Malcolm
The Selfstarters