Le Nord de la Thaïlande est plein de ressource. La deuxième partie de notre séjour à Chiang Mai sera fait de nature ! En venant dans cette région nous voulions découvrir les rizières en étage, la jungle et aussi les ethnies qui vivent dans les montagnes. Reprenons la suite de notre expédition à Chiang Mai. Vous pouvez aussi relire la première partie ici.

JOUR 6 : DOI INTHANON

Le premier mini “tour” fût une réussite. On a fait de belles rencontres dans ce petit van et nous nous sommes dit qu’on aimerait réitéré. On voulait louer une voiture au début pour rejoindre les montagnes et rizières et tous les locaux nous l’ont déconseillés. C’est trop escarpé pour des novices et en scooter c’est quasi impossible, le caoutchouc des freins brûle. Bon… ben c’est reparti pour le mini van ! Nous réservons la journée à 1 800BHT/pers qui comprend toujours eau et déjeuner. Prévoir une polaire, une serviette, un Kway, un petit sac à dos et de bonnes chaussures de marche. Attention, une fois arrivé à un certain niveau dans les montagnes on doit payer l’entrée au parc national. Le prix était compris dans notre réservation.

Programme : Cascade / Le plus haut sommet de Thaïlande / Les pagodes du roi et de la reine / Trek dans la jungle / Village de l’ethnie Karen

Ce programme a été bluffant. Le haut sommet offre une vue jusqu’à la Birmanie.

Les deux pagodes quant à elles ne sont pas indispensables à la visite. C’est joli mais on ne serait pas venu exprès pour ça. On vous conseille de ne pas trop y perdre de temps si vous voulez vraiment y aller.

Le trek lui par contre nous en gardons un souvenir mémorable. Le van nous dépose au bord de la route près de la jungle en pleine montagne. Là, une petite dame de la tribu des Karen nous attend. On apprend que c’est elle qui va nous guider et nous mener jusqu’à son village. Elle ne parle pas anglais mais on se débrouille avec les gestes et quelques mots de Thai. On est trop content d’avoir un premier lien avec les locaux. Le sentier est tout sauf battu ! On traverse des rivières sur des ponts en bambous, des rochers… On ne croise personne ce qui est vraiment exceptionnel. Le paysage est digne des plus beaux films d’aventures, on croise même un mamba vert (ce moment où Malcolm a eu peur..). Là, on prend vraiment conscience du danger de la jungle. Heureusement la petite dame Karen est très observatrice.

Bon la photo est un peu floue mais qui ne tremblerait pas devant tel prédacteur ?

Après 2h30 de marche, nous atteignons les rizières. Ça tombe bien nous sommes en pleine récolte ! A cette époque de l’année, tout le monde s’attelle. On laisse les photos vous en dire plus :

Saviez-vous que l’on cultivait aussi la fraise en Thaïlande ? Il y en a des hectares sur toutes les collines !

En descendant les flancs de montagnes nous arrivons enfin dans le village Karen ! Un petit troupeau de buffles nous accueille.

On passe ensuite à table. Et rassurez-vous il n’y a pas de porc au repas.

Il est ensuite temps de déposer les autres au sanctuaire à éléphants alors que nous rentrons tous les 4 vers Chiang Mai et notre hôtel. Nous avions pris une excursion d’une demi journée. Vous pouvez coupler les deux activités, nous avons préféré faire ça sur 2 jours. C’est moins cher et au final nous avons plus de temps.

Bref le retour. Et la palme du pire chauffeur des environs revient à ce chauffeur de van qui a révélé son vrai visage après avoir déposé tout le monde. À vive allure dans les virages serrés des montagnes, Pauline est au plus mal. Hello mal des transports.

Après cet épisode houleux on rentre à l’hôtel pour pisciner !

Un peu de repos et on repart explorer la ville, petit tour au marché de nuit. On shop quelques souvenirs pour nos proches. Il y a pas mal de truc à manger sur le marché de nuit et à tous les prix. Ce sera pour nous : riz collant, petite soupe de nouilles, brochettes de bœufs et brochettes de maïs.

On visite de nuit la nouvelle ville. On a qu’une hâte : retourner dans le ville fortifiée. Trop de modernité d’un coup entre les centre commerciaux et les panneaux publicitaires.

JOUR 7 : Marché chinois

En ce 7ème jour, le mot d’ordre était de prendre son temps pour visiter un autre côté de la ville, du côté du quartier chinois. On a enfin on a pu prendre un petit déj digne de ce nom dans notre hôtel. Et nous voilà en route vers le quartier chinois, on cherche le plus grand marché de la ville : le Warorot market. On finit par tomber dessus. C’est vraiment immense on vous conseille une bonne matinée pour avoir temps de le faire. Il y a de tout de la nourriture, des tissus, du matériel de pêche…

Nous, on avait une quête. On est tombé sous le charme des lanternes suspendues aux maisons. Le truc c’est qu’ils n’en vendent pas vraiment. On trouve notre bonheur à Warorot. Mais attention, ils vendent surtout en gros et il faut négocier dar-dar pour en avoir une. Il y a vraiment pleins de jolis souvenirs à collecter dans ce marché. De l’encens, des tissus, des petites tables en bambou, des ustensiles de cuisine en manguier. Bref, on n’est pas reparti les mains vides !

On rentre ensuite en Songthaew pour déjeuner puis on part explorer la ville. On finit la journée par un peu de détente et de piscine afin de profiter de la magie de notre hôtel.   

JOUR 8 : Direction Krabi

Ayant particulièrement adoré Chiang Mai et ses alentours, c’est avec un petit pincement au coeur qu’on se réveille pour partir en direction de Krabi. Un dernier petit tour en ville. On négocie un songthaew pour gagner l’aéroport. Les aurevoirs avec Chiang Mai sont assez durs, nous avons tellement adoré cette ville et ses alentours. Mais la suite du voyage promet d’être extraordinaire ! En route pour Ko Phi Phi.

En résumé

Ce qu’il faut voir :

Trek dans la jungle au travers des montagnes et rizières

Marché de nuit (Bazar’s night)

Le Warorot Market dans le quartier chinois

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Pauline & Malcolm
The Selfstarters