Encore là un coup de cœur de notre séjour à Naples et ses alentours. Surnommée l’île du cinéma « Isola di Procida, l’isola del cinema », quelques films ont été tournés là bas comme Talentueux Mr Ripley avec (le beau) Jude Law et Matt Damon, Le Facteur avec Philippe Noiret et Michael Radford. 

Elle reste cependant encore très peu connue, et est encore un peu dénuée de touristes, ce qui la rend super agréable (team associable haha) ! 🙂  

L’île de pêcheurs est en réalité très petite, et on croise surtout des locaux, ils sont en effet 10 000 habitants pour 4km2. Je suis persuadée que vous pouvez tout faire à pied. 

point de vue procida

Pourquoi choisir Procida ? 

Nous avons longtemps hésité entre visiter Procida et Capri, mais en nous renseignant on s’est vite rendu compte que Procida était la bonne décision pour nous. Plus typique que Capri, Procida est la seule île du Golfe de Naples à être restée authentique. Capri est un peu trop bling bling pour nous mais ceci dit, il y a des plages incroyables (bien souvent payantes) et une jolie balade en bateau à faire vers la grotte bleue. A vous de voir selon vos envies ! 

Capitale de la culture 2022

Cette année Procida a décroché le label Capitale de la culture, plus de 330 événements s’y dérouleront dans tous les domaines artistiques et culturels. L’histoire de l’île est intéressante, depuis l’antiquité elle s’est battue contre les envahisseurs, les pirates et son architecture et les monuments en témoignent. Un point stratégique qui depuis toujours a attiré les artistes. C’est donc un bel hommage à son histoire et son authenticité. 

Mais alors qu’y a-t-il à visiter sur cette île ? 

Que faire à Procida ?

Visiter la Marina de Corricella 

Une véritable pépite ce village de pêcheur ! Classé par le Telegraph parmi les plus beaux villages d’Italie en 2017. C’est un joyau, vraiment les couleurs sont un plaisir pour la rétine. 

D’ailleurs saviez vous que si les maisons sont de toutes les couleurs c’est parce que les pêcheurs voulaient pouvoir reconnaître leur maison depuis la mer ? Eh oui, c’est plus simple ! On est vraiment tombés amoureux de cette marina. 

Aller au point du vue sur la Marina

Le point de vue est incroyable, vous trouverez la localisation exacte ici. Il faut marcher environ 5 minutes depuis le Belvedere Piazza Dei Martiri. Cela vaut vraiment le coup, c’est une belle carte postale que vous aurez en souvenir ! 

Terra murata 

Un petit bourg en hauteur qui se situe sur le plus haut piton rocheux de l’île. C’est l’ancien centre historique de Procida. Vous trouverez là l’abbaye San Michele Arcangelo et ses catacombes. 

Plage de Chiaiolella et la Marina

Une plage charmante pour se reposer et profiter de la dolce vita ! Attention aux vagues.

On peut observer de loin l’île d’Ischia et son château c’est assez sympa, il y a vraiment peu de touristes c’est idéal. La Marina quant à elle se situe à 2 minutes de la plage juste en face. Moins impressionnante que Corricella, elle est tout de même appréciable car très calme. 

Où se restaurer à Procida ?

Pour un café délicieux et peu coûteux ou pour un délicieux verre de vin se diriger à la Vineria letteraria l’isola di Arturo.  

Pour un repas dans un cadre de rêve à l’abri des citronniers ici Ristorante la Pergola.

Et pour le goûter dégustez une petite glace à la Gelateria Cuore Azzurro sur le retour vers le bateau.

Prévoyez quand même de l’eau car pas mal de boutiques sont fermées en début d’après midi et il n’y a pas grand chose en dehors du port. 

Dormir à Procida

Profiter de l’île et voyager en mode slow travel, c’est idéal pour s’imprégner d’un lieu. Vous pouvez tout à fait séjourner à Procida. C’est aussi une bonne idée si vous souhaitez aller à Ischia le lendemain. La navette entre les deux îles coûte environ 10€ selon la saison. 

Voici un hôtel que l’on nous a chaudement recommandé : Hotel La Corricella

Vous pouvez en trouvez d’autres ici : logements à Procida

Comment aller à Procida en partant de Naples ?

Pour rejoindre l’île de Procida en partant de Naples, vous devez absolument prendre le bateau ! Ils font l’aller retour tous les jours plusieurs fois par jour et vont même jusqu’à l’île d’Ischia. 

J’avais réservé en avance sur Direct Ferries des billets, c’est beaucoup plus simple le jour J mais vous pouvez en acheter sur place également. 

Dans les deux cas, il faut aller sur le port à la Porta di Massena, c’est de là que partent les bateaux en direction de Procida. Si vous avez déjà acheté vos billets il faut les imprimer sur la machine si ce n’est pas le cas passez au guichet pour en acheter. J’ai payé environ 33€ par personne aller retour, attention vous devez choisir un horaire et vous y tenir. Il faut venir 1h au moins avant le départ du bateau. 

Il y a deux types de bateaux, les speedboats, bien plus chers qui relient Naples – Procida en 30min et les ferries qui eux le font en 1H. 

Vous pouvez également partir depuis le port de Pozzuoli si c’est plus pratique pour vous. 

Se déplacer sur l’île

Une fois arrivés sur Procida, il est très simple de se déplacer, l’île en soit est petite, il est donc facile de faire pas mal de choses à pied. Les locaux eux se déplacent à vélos électriques pour la plupart, j’imagine que vous devez pouvoir en louer quelque part. Il y a aussi un système de bus qui dessert toute l’île. Alors je ne sais pas si c’est parce que Procida est capitale culturelle mais cette année les bus étaient complètement gratuits. Ils passent toutes les 15 minutes environ. 

Vous trouverez tous les horaires et les arrêts sur cette page.

Procida a vraiment été un coup de coeur et pour moi elle est incontournable à un séjour à Naples. Elle est facile d’accès et reste encore très peu visitée ce qui lui donne encore plus de charme. Je garde un souvenir marquant de Corricella, LA pépite de l’île. 

Connaissiez vous cette île ? 

A bientôt, 

The Selfstarters,